Deuxième tome du troisième volet de la Roue du Temps (V.O. : The Dragon Reborn)

Chapitres

  1. La Femme de Tanchino
  2. Le Premier Bateau
  3. La Texture du Dessin
  4. Un Autre Genre de Danse
  5. Le Faucon
  6. Fille de la Nuit
  7. Incendies au Cairhien
  8. Vierges de la Lance
  9. Fils dans le Dessin
  10. Un Héros dans la Nuit
  11. Serment de Chasseur
  12. Au Blaireau Amadoué
  13. Frères de l'Ombre
  1. Pris en Chasse
  2. Caemlyn
  3. Un Message émanant de l'Ombre
  4. Lutte de Vitesse avec l'Ombre
  5. De l'Utilité de Connaître la Pratique de Guérir par les Simples
  6. Tear sous l'Orage
  7. Le Marteau
  8. Appât pour le Filet
  9. Un Quête d'un Remède
  10. Un Flux de l'Esprit
  11. A l'Intérieur de la Pierre
  12. Ce qui est Ecrit dans les Prophéties
  13. Le Peuple du Dragon

Quatrième de couverture

Aux yeux de bien des hommes, Rand al’Thor doit encore prouver qu’il est le Dragon Réincarné. Et pour l’heure, il reste introuvable.

Partis des Montagnes de la Brume, ses compagnons, Perrin, Loial et Moiraine, se pressent sur ses traces. Mat, dont le curieux destin entre Ombre et Lumière se précise lentement, quitte Tar Valon à bord du premier bateau en partance, « La Mouette Grise ». Egwene, Nynaeve et Elayne voguent vers Tear, sur le fleuve Erinin, le long des villages incendiés, dévastés par la guerre civile. Elles vont bientôt croiser le chemin des Aiels, ces redoutables guerriers d’au-delà de l’Echine du Monde.

Les aventures succèdent aux aventures, suivies d'un duel avec le Ténébreux, Seigneur du Mal. Si Rand en sort vainqueur, nul ne pourra contester qu'il est bien la réincarnation du Dragon dont parle la légende. Mais aura-t-il la force de triompher ?

Résumé de l'épisode

A l’auberge de la Femme de Tanchico, Mat retrouve le vieux ménestrel Thom Merrilin et lui propose de l’accompagner. Grace au laisser-passer signe par l’Amyrlin que lui a confié Elayne en échange de sa promesse de remettre en main propre la letre destinée à sa mère Morgase reine d’Andor, ils s’embarquent sur la Mouette Grise.

De leur côté, Moiraine, Lan, Loial et Perrin se hâtent dans l’espoir de rattraper Rand. Ils s’arrêtent pour la nuit au village de Remen. Sur la grand-place, des enfants s’amusent à lapider un homme dans un cage suspendue à une sorte de potence – C’est un Aiel. Le village est en fête pour célébrer la grande victoire remportée par le Seigneur Orban et son ami Gann sur une troupe d'Aiels. Lorsque Perrin délivre l’Aiel, celui-ci – Gaul – relate ce qui s’est réellement passé. Surviennent une douzaine de Blancs Manteaux. Les tuer ou être tué par eux, pas d’autre solution. Perrin se bat à contrecœur et c’est d’ailleurs Gaul qui abat le plus d’ennemis avant de remercier Perrin et de disparaître dans le noir. Perrin aperçoit une jeune inconnue dont le regard posé avec instance sur lui l’avait inquiété à l’auberge. Il y a donc eu au moins un témoin de cette bagarre mortelle. Lan prépare aussitôt leur départ sur un bateau, L’Oie des Neiges. Au dernier moment, la jeune inconnue saute à bord. Elle dis s’appeler Zarine et être un Chasseur à la recherche du Cor de Valère, se donnant alors le nom de « Faile », qui signifie « Faucon » dans l’Ancienne Langue. Perrin qu’assaillent encore constamment des cauchemars se rappelle les visions de leur amie Min : Un Aiel dans un Cage, un Faucon sur son épaule… Malgré sa réticence, Moiraine accepte que « Faile » vienne avec eux, elle jure obéissance et discrétion.

Loin devant, dans les collines du Murandy, Rand s’éveille d’un sommeil hanté de rêves où il manque de peu tuer son ami d’enfance Perrin. Sa première pensée est alors : « Il faut que je sois prudent ». Quand arrive une petite troupe – apparemment une négociante et dix hommes d’escorte, son instinct lui dicte que ce sont des ennemies. Grace au Saidin, il les anéantit et poursuit sa route à cheval vers Tear.

Egwene, Nynaeve et Elayne, quant à elles, ont pris place à bord de La Grue Bleue qui navigue entre la rive paisible de l’Andor et celle du Cairhien que ravage la guerre civile. Pourtant quand leur bateau s’échoue au milieu du courant, Nynaeve exige de descendre à terre pour gagner à pied le petit port de d'Jurene où elle compte retrouver un bateau rapide pour gagner Tear. A terre, c’est-à-dire sur les berges dévastée du Cairhien, ce qui est s’exposer à de mauvaises rencontres. La première se révèle inoffensive, les d'Aielles surgissent autour d’elles demandent simplement assistance pour une des leurs qui est grièvement blessé. Ainsi apprennent-elles ce que sont réellement les Aiels – ou, plutot, découvrent que presque tout ce qu’elles en savent est faux. Les trois femmes reprennent le chemin qui doit les mener à d'Jurene et qui les conduit droit vers une troupe de brigands qui les capturent et les forcent à boire un breuvage destiné à les endormir. Par chance, il s’agissait seulement d’un remède contre les maux de tête. Elles se remettent du coup reçus à temps pour user de la Saidar, tandis que les d'Aielles et leurs compagnons d’armes commandés par le chef Rhuarc qui les avaient suivies à distance pour les protéger attaquent le camp. Victoire leur reste. Escortées par les Aiels jusqu’aux abords de Jurene, elles montent à bord de la Flèche Filante qui les emporte majestueusement vers leur destination, Tear.

Après une sérieuse alerte à bord de la Mouette Grise prouvant que son mystérieux ennemi n’a pas désarmé, Mat accoste avec Thom à Aringill et s’enquièrent d’une auberge om se restaurer, dormir et prendre des chevaux pour continuer leur voyage. Ils ne dénichent qu’une écurie, mais Mat y recevra un cadeau fort utile pour la suite des évènements, cela grâce à l’élan de chevaleresque qui l’a poussé à secourir Aludra, l’Illuminatrice. L’Oie des Neiges arrive en Illian. A l’auberge où ils descendent, Perrin est de nouveau en proie à des rêves annonciateurs de danger. Il se tient sur ses gardes et décèle ainsi la présence d’Hommes Gris dont il pare l’attaque avec ses compagnons. Moiraine va seule à la recherche de renseignements. Pendant son absence, Lan constate qu’un Chien des Ténèbres les a suivis à la trace. Il court rejoindre Moiraine pour la prévenir. Moiraine qui a découvert qu’un Réprouvé gouverne l’Illian. C’est le signal d’un nouveau départ dans l’obscurité où ils entendent hurler une meute de Chien Noirs, les féroces Chien des Ténèbres. De leur côté, Mat et thom ont atteint leur but – la cité de Caemlyn, au grand soulagement de Mat qui tient à se débarrasser de la lettre d’Elayne à sa mère, cause à son avis de toutes leurs mésaventures. Or la situation s’est modifiée à Caemlyn. La Reine Morgase a un nouveau conseiller, Gaebril, qui a changé la Garde en y mettant des hommes à lui, ce qui complique la mission de Mat. Se souvenant de l’intrusion de Rand qui avait escaladé un mur, il suit cet exemple et surprend un conversation entre un inconnu et un autre que cet inconnu appelle Comar, où il est question de tuer la Fille-Héritière. Parvenu jusqu’à la souveraine, il découvre que l’inconnu n’est autre que Gaebril. Il donne la lettre mais tait son identité et son secret car Morgase semble très éprise de Gaebril. De retour à l’auberge de la Bénédiction de la Reine que tient Maître Basel Gill, partisan de Morgase, il raconte à Thom et à Maître Gill ce qu’il a entendu. Il se prépare à reprendre avec Thom le chemin de Tear où se rendent Elayne, Egwene et Nynaeve. Elles y sont déjà. Voulant éviter les auberges que l’Ajah Noire surveille sûrement, Nynaeve déniche la maison d’une Sagesse, Ailhuin Guenna, qui sera pour elles l’hôtesse idéale. Elle leur présente un preneur de larron, Juilin Sandar, susceptible de retrouver pour elles les Aes Sedai félonnes. Fermement décidé à double Comar, l’assassin envoyé par Gaebril, Mat est servi par sa fameuse chance et le trouve dans une auberge. Dans un affrontement aux dés qui se transforme en duel, Comar se brise la nuque et meurt non sans avoir pu révéler qu’il n’est pas le seul à pourchasser Elayne. belal

Liandrin et ses compagnes de l’Ajah Noire, plus rapides que Nynaeve, l’ont surprise avec Elayne et Egwene chez Mère Guenna. Cependant que les trois jeunes filles souffrent emprisonnées dans la Pierre de Tear, Mat cherche à s’y introduire pour les délivrer, assisté de Juilin Sandar – celui-là même par qui Liandrin a découvert leur présence à Tear. Dans l’ombre des cheminées et des toits de Tear, il rencontre les Aiels venus chercher Celui-qui-Vient-avec-l’Aube. Autrement dit, Rand, qui grimpe le long de la muraille à pic et qui accomplit la Prophétie, saisissant Callandor, acclamé par les Aiels. Cette page contient une erreur ou un lien manquant, et le souci a été remonté aux administrateurs. Elle sera corrigée par nos équipes au plus vite.


Retour en haut de page