Bien que la plupart des villes d’Altara reproduisent les murs blancs d’Ebou Dar, ce n’est pas toujours le cas. Par exemple la ville de Remen sur la rivière Manetherendrelle est construite principalement en pierre et couverte de tuiles multicolores. Les rues aussi sont atypiques pour une ville altarane, elles partent d’une unique place centrale et s’étendent sans ordre particulier.
Ces toits, plus les gilets et les jupons lumineux des habitants, font apparaître Remen comme un lieu de fête aux yeux des étrangers.
En général, plus on se dirige vers le nord de l’Altara, plus l'architecture et le peuple semblent Andoran.

Magasins

Résidents:

Références


Retour en haut de page