Premier tome du quatrième volet de la Roue du Temps (V.O. : The Shadow Rising)

Chapitres

  1. Prémices de l'ombre
  2. Tourbillons dans le dessin
  3. Réflexion
  4. Liens
  5. Interrogatoire
  6. Seuils à franchir
  7. Jouer avec le feu
  8. Têtes dures
  9. Décisions
  10. La Pierre tient bon
  11. Ce qui est caché
  12. Tanchico ou la tour
  1. Rumeurs
  2. Coutumes de Mayene
  3. Le Seuil à franchir
  4. Adieux
  5. Tromperies
  6. L'Entrée dans les Voies
  7. Le danseur-sur-les-vagues
  8. Les vents dse lévent
  9. Au coeur du Coeur
  10. Départ de la Pierre
  11. Au-delà de la Pierre
  12. Rhuidean

Quatrième de couverture

Rand Al'Thor a su démontrer à tous qu'il est bien le Dragon Réincarné. Mais il n'a pas encore trouvé la stratégie qui lui permettra d'aller jusqu'au bout de son destin. Un défi majeur pour un homme investi de pouvoirs qui menacent de la dépasser et de l'entraîner dans la folie. Surtout quand les crises s'enchaînent autour de lui...

Dain Bornhald, le chef des Blancs Manteaux traque toujours Perrin, qu'il accuse d'avoir tué son père. Dans sa fureur, il est prêt à raser Champ d'Emond, le village natal de l'"assassin", et à éxécuter un par un ses habitants jusqu'à ce que Perrin se livre à lui. Dame Suroth, nouvelle maîtresse de l'île de Cantorin, entend relancer à l'assaut les Légions seanchanes. Dans la forteresse de la Pierre, récemment enlevée par Rand, Perrin et Faile essuient une attaque surprise qui manque les tuer. Et dire que tous ses ennemis accusent le Dragon Réincarné de vouloir replonger le monde dans la guerre !

Résumé de l'épisode

Min arrive à Tar Valon avec l’intention d’annoncer à l’Amyrlin la disparition de Rand, puis de partir le rejoindre. Cela ne se réalisera pas.

A peine entrée à la Tour Blanche, elle est assaillie par des visions prémonitoires de batailles, de sang et de mort où figure même l’Amyrlin, qui décide de la garder dans l’espoir qu’elle distinguera parmi les Aes Sedai, en particulier de l’Ajah Noire, celles vouées en secret au Seigneur de l’Ombre comme les treize qui se sont enfuies avec de précieux talismans. Ceux-là même que l’Amyrlin a chargé Elayne, Egwene et Nynaeve de récupérer, expliquant leur absence de la Tour par un prétendue « pénitence » accomplie dans un lieu qu’elle refuse de divulguer. Elles sont à Tear, bien sur, libérées par Mat et Juilin Sandar, le preneur-de-larrons, d’un cachot où les avaient enfermées celles qu’elles poursuivaient – dans le même temps que Rand a conquis Callandor et la forteresse de la Pierre avec le soutien des Aiels. Tandis qu’elles interrogent Joiya et Amico, deux des Aes Sedai de l’Ajah Noire capturées lors de ces combats, pour savoir où sont les onze autres, Rand cherche dans les livres anciens une indication sur la stratégie à adopter maintenant qu’il est reconnu comme le Dragon Réincarné.

Moiraine s’énerve de cette perte de temps, redoutant qu’il tombe sous la coupe de Lanfear, la plus puissante des Réprouvés, qui veut subjuguer Rand, à ces yeux incarnation du premier Dragon Lews Therin Telamon qu’elle prétend aimer – lui ou le surcroit de puissance que lu donnerait leur alliance. Déjà une bulle maléfique échappée du Shayol Ghul a attaqué les trois ta’veren : Perrin par sa hache, Mat par les personnages dessinés sur les cartes à jouer qui se Matérialisent subitement et Rand par son reflet sorti des miroirs de sa chambre. Qu’ils s’en soient tous les trois tirés vivants ne dissuadent pas d’éloigner sa bien-aimée Faile de cette ville dangereuse. Une aventure glorieuse à vivre ailleurs serait un bon appât pour inciter Faile à partir : mais la rumeur que recueille Perrin concerne son pays natal : les Blancs Manteaux ont envahi les Deux Rivières et veulent le pendre pour venger la mort de deux des leurs qu’il a tués en état de légitime défense. Afin de sauver parents et gens de son village, Perrin se résout à se livrer. Il demandera à Loial de le guider dans les Voies pour gagner du temps. Faile, par ruse et malgré lui, ira dans les Voies magiques. Ils s’engageront dans ces chemins obscurs au risque d’être victimes du Vent Noir destructeur d’âmes, avec les trois Aiels, leurs seuls compagnons.

Egwene, quasiment fiancée à Rand depuis l’enfance, lui déclare ne plus l’aimer que comme un frère, laissant ainsi le champ libre à Elayne qui est éprise de Rand. Elayne n’a pas oublié les leçons de sa mère, la reine d’Andor, sur la façon de gouverner et elle profite de leur nombreux tête-à-tête pour lui transmettre ce qu’elle sait.

Les onze de l’Ajah Noire se trouvent-elle Tanchico comme l’a suggéré Amico, en quête de cet objet inconnu capable de dompter le Dragon Réincarné ? Pour le vérifier, Egwene explore le Monde des Rêves et rencontre Amys, un Sagette aielle qui l’invite à la rejoindre pour lui enseigner l’art d’être un Rêveuse.

De son côté, Mat est taraudé par l’envie de quitter Tear et d’échapper au Pouvoir. Egwene lui indique l’existence d’un seuil de pierre, un ter’angral entreposé dans les caves de la forteresse, mais le met en garde : quiconque le franchit a le droit de poser trois questions à ceux qu’il rencontrera de l’autre côté, à condition d’éviter toute allusion au Ténébreux. Mat risque le tout pour le tout. L’essence des réponses énigMatiques qu’il reçoit est qu’il doit se rendre à Rhuidean ou mourir. Rhuidean est la cité sacrée des Aiels au cœur de leur Désert.

Rand aussi franchi le portail, comme Moiraine. Sa réaction, ses compagnons ne l’apprendront que lors qu’une séance solennelle où il promulgue l’envoi de troupes dans le Cairhien pour mettre fin à la guerre civile et distribuer du blé au peuple affamé, et où il annonce son départ, fixant Callandor dans le sol de la Pierre par un charme jusqu’à son retour. Où va Rand ? A l’endroit même où sont convoquées l’Aielle Aviendha et Moiraine par un mettre signée l’Amys et de trois autres Rêveuses de la Terre Triple : Rhuidean.

C’est un long cortège que Rand emmène à la « Cité dans les nuages » par le plus court trajet : une Pierre Porte magique. Aux quatre Sagettes qui les accueillent, Rand demande selon l’antique formule la permission de se rendre à Rhuidean. Mat pénètrera avec lui dans la chape de brouillard pesant sur la Cité. En attendant Rand doit entrer seul dans un foret de colonnes de verre au centre de Rhuidean. Mat aperçoit le ter’angral jumeau du portail de Tear. Bien décidé à obtenir es réponses aux questions qui le tarabustent, il n’hésite pas à franchir celui-la. Au péril de sa vie. Cette page contient une erreur ou un lien manquant, et le souci a été remonté aux administrateurs. Elle sera corrigée par nos équipes au plus vite.


Retour en haut de page