Gawyn d'Andor

Gawyn est le fil de Morgase Trakand, la reine d'Andor et de Taringail Damodred le neveu du roi de Cairhien. C'est aussi le frère d'Elayne et le demi-frère de Galad Damodred. Âgé d'un peu moins de vingt ans au début du cycle, il a été instruit et entraîné pour devenir par la suite le Prince de l'épée d'Andor et mener les armées à la guerre. Son symbole est le Sanglier Blanc. Son éducation ne s'étend pas seulement dans la science des armes, il connaît aussi l'histoire et la géographie du continent, les habitudes de tous ses habitants, ainsi que les sources de richesses, et la puissance de ses états. Même si Galad est un modèle de perfection difficile à surpasser, il s'efforce d'être digne de ce que l'on attend de lui. Fidèle, c'est un homme de parole, fier, mais disposant d'un sens de l'humour aiguisé. Par dessus tout il se fait un devoir de veiller sur sa sœur et de la protéger.

Il rencontre Rand al'Thor alors que celui-ci était tombé (au sens propre) dans le jardin intérieur de palais. D'abord légèrement inquiet pour la sécurité de sa sœur, il agit ensuite de manière à ne pas inquiéter Rand, plaisantant même avec lui.

Quand Elayne est envoyée à Tar Valon, il l'accompagne avec Galad afin de recevoir la formation des Liges. Là bas, il fait la connaissance de Min et d'Egwene, qu'il apprécie. Particulièrement Egwene dont il tombe amoureux.

Quand Mat sera soigné à Tar Valon, il pariera avec Galad et Gawyn qu'il peut les battre, eux avec des épées d'entraînement, et lui avec un bâton de combat. Ce qu'il réussit, même si c'est avec difficulté.

Les choix de Gawyn

L'entraînement de Gawyn se poursuit, mais Elayne et Egwene disparaissent de la Tour soudainement. Follement inquiet il tente de se renseigner sur leur sort mais personne n'en sait rien. Quand sa mère revient pour les faire quitter la Tour, il parvient tant bien que mal à l'en dissuader. Elles reviennent finalement, mais ne veulent pas dévoiler où elles sont allées. L'Amyrlin elle, le sait, mais ne veut rien lui dire. Quand elles sont envoyées soi-disant biner un potager, Gawyn n'est pas dupe, mais une fois encore Siuan refuse de lui dévoiler la vérité. Sa confiance en elle décroît fortement.

Min revient aussi à Tar Valon sous l'identité d'Elmindreda, une jeune fille coquette, et Gawyn plaisante avec elle beaucoup à ce sujet pour la taquiner. Elle prophétise que soit il la tuera de ses propres mains, soit il la servira fidèlement. Elle le voit aussi avec le visage recouvert de sang. Sachant que ce serait inutile, elle ne lui dit rien.

Malgré cela, il s'inquiète de plus en plus et passe ses journées à s'entraîner à l'épée. Quand Siuan Sanche est déposée et que la Tour se scinde, Gawyn rallie les apprentis des Liges, les Jeunes pour écraser les tentatives de libération de l'ancienne Amyrlin. Dans les combats qui s'ensuivent, il est blessé au visage, mais il tue Coulin et Hammar, deux Liges ayant atteint le niveau des maîtres d'armes. Il devient le meneur incontesté des Jeunes et leur idole.

Min parvient à libérer Siuan et Leane, mais Gawyn les surprend. Convaincu malgré lui par Min qui lui affirme que Elayne et Egwene ont confiance en elles, il les aides à s'échapper, mais ne les accompagne pas.

Il apprend que Rand est le Dragon Réincarné, mais s'il se met à le haïr, c'est parce que sa mère à disparue, et que tout le monde est convaincu que c'est Rand qui l'a tuée. Il mène les Jeunes aux services de la Tour Blanche, restant fidèle aux serments qu'il a prêté ; mais quand il revoit Egwene au Cairhien qu'ils se déclarent leur flamme, il est prêt à tout lui sacrifier, même à espionner les Aes Sedai si elle le lui demande. Egwene refuse de le manipuler, en revanche elle lui demande de ne pas tenter de tuer Rand, qu'il lui prouvera qu'il n'a pas tué sa mère. Gawyn accepte à contrecœur. Rand lui envoie un message pour l'inviter à le rencontrer. Encore trop en colère, d'autant que Egwene a encore disparue, il refuse.

Au lieu de cela, il escorte les Aes Sedai dans leur voyage du retour à Tar Valon. En chemin, il apprend que Rand et Min ont été capturés. Pour Rand, cela lui est indifférent, mais il s'inquiète du sort de Min. Il commence à se douter que les Aes Sedai veulent se débarrasser d'un témoin gênant. Une bataille avec des milliers de Shaidos qui veulent s'emparer de Rand, et avec d'autre par des Asha'man et les Aiels fidèles à Rand qui veulent le libérer est un carnage. Gawyn parvient tout juste à se frayer un chemin à la force du poignet. Il propose à Min de l'accompagner, mais elle refuse.

De retour à Tar Valon, on lui refuse, ainsi qu'aux Jeunes de rentrer dans la cité. Bloqué par la neige et l'armée de Salidar, il est dans une très mauvaise posture. Un lien mort, une image manquante ? N'hésitez pas à cette page !


Retour en haut de page