Prince d'Andor

Galad est le fils unique de Tigraine (alors Fille-Héritière d'Andor) et de Taringail Damodred le neveu du roi du Cairhien. Lorsque Tigraine disparut sans laisser de traces, Morgase Trakand devint la nouvelle reine d'Andor, épousa Taringail pour renforcer sa position, et adopta Galad comme son fils. Plus tard, Galad eut Gawyn Trakand et Elayne Trakand respectivement pour demi-frère et demi-sœur par son père. Bien qu'il l'ignore, sa mère alla vivre avec les Aiels et eut un enfant avec l'un d'entre eux, son autre demi-frère, Rand al'Thor.

Durant son enfance, Galad apprit quels étaient ses devoirs envers l'Andor, et plus particulièrement à veiller sur sa sœur, sur sa vie s'il le fallait. Entraîné au maniement des armes où il fait preuve d'habileté, il sauve à deux reprises la vie de Gawyn qui lui en est très reconnaissant. Sa plus grande qualité est la rectitude, et c'est à la fois son plus grand défaut. Dans n'importe quelle circonstance, quel que soit le prix que ses amis où lui même doivent payer, il dira toujours la vérité, même les mensonges blancs ou sans importance ne sortent pas de sa bouche. Il fera toujours ce qu'il pense être juste, respectueux des lois ou d'une promesse qu'il a prêtée. Allant de cafarder les bêtises de sa sœur, à faire pendre des gens, il accomplit ce qu'il faut et n'éprouve pas de remords ou de rancune particulière au contraire, il peut donner l'apparence de la compassion. Seulement, si vous venez à enfreindre devant lui une des règle auquel il obéit, il vous châtiera immédiatement.

Galad cherche sa voie

Comme Elayne et Gawyn, il est envoyé à Tar Valon, et il y reçoit l'enseignement à l'épée que donnent les redoutables Liges. Très vite, il s'impose comme le meilleur de tous les élèves, n'ayant besoin de voir un exercice d'arme qu'une seule fois pour être capable de le reproduire, ou presque. Dans son entourage, toutes les femmes s'attroupent pour le contempler, même les Aes Sedai, notamment des Vertes qui désirent faire de lui leur Lige, d'autant que Galad a déjà égalé ou battu le niveau de la plupart d'entre eux. Il fait la connaissance d'Egwene al'Vere dont il tombe amoureux, tout comme Gawyn qui s'efface néanmoins devant son aîné. Quand Elayne et Egwene disparaissent sans prévenir, ils sont tous les deux très inquiets pour elles et ne savent plus quoi faire pour les protéger.

Elles finissent par revenir, mais sans leur donner la moindre explication à leur profond mécontentement. Seulement, elles ne tardent pas à s'en aller de nouveau, prétendument envoyées faire pénitence dans une ferme. Or Galad et Gawyn découvrent qu'il ne s'agit que d'un mensonge. Ayant cherché par tous les moyens à se procurer des renseignements qu'on leur tait, ils sont de plus en plus furieux. Finalement, c'est peut être cette raison, alliée à un désir de justice à n'importe quel prix qui font que Galad quitte la Tour et rejoint les rangs des Blancs Manteaux.

Enfant de la Lumière

Malgré la haine profonde qui les anime envers les Aes Sedai, les Blancs Manteaux ne tardent pas à s'apercevoir que les talents de tireur à l'épée de Galad et ses autres capacités sensiblement supérieures à la moyenne en font une très bonne recrue. Il est rapidement promu à un rang plus élevé et est envoyé en mission dans le Ghealdan pour ramener l'ordre. Sa route croise celle d'Elayne et de Nynaeve alors qu'il est encore en Amadicia, et il tente de les convaincre de rentrer à Caemlyn où elles seront en sécurité. Ayant une mission à remplir, et épouvantées que Galad puisse les faire arrêter comme il serait légal (en Amadicia, toute femme instruite à Tar Valon est exécutée), elles s'enfuient.

Dans le Ghealdan, Masema le Prophète prêche à des foules de plus en plus importantes, et les voleurs, pillards, détrousseurs de rue et assassins sont légion. Galad tente avec ses hommes de ramener l'ordre, en vain. Il finit par retrouver Nynaeve, et à la convaincre qu'il ne veut que le bien d'Elayne (et, accessoirement, celui de Nynaeve). Nynaeve lui demande de leur procurer un bateau pour qu'elles puissent poursuivre leur mission. Il lui jure qu'il fera tout son possible dans ce sens et de l'aider par tout autre moyen en sa possession. Il sera d'ailleurs obligé de tailler un chemin dans les bandits occultant le passage de leur groupe, semant la mort avec fluidité pour protéger sa sœur et Nynaeve.

Quand enfin un navire se présente, les séides du Prophète se précipitent pour en prendre possession. Fidèle à son serment, Galad envoie ses hommes s'en emparer et le bain de sang commence. Galad n'a pas hésité à déclencher une guerre entre les Enfants de la Lumière et l'armée de Masema pour tenir sa promesse, mais il paye tout le prix (nettement exagéré) que lui demande le capitaine du navire parce que c'est son droit. Il laisse Elayne et Nynaeve s'en aller, ayant reçu des ordre qui le retiennent ailleurs.

Il ignore que Morgase a été capturée par les Blancs Manteaux et forcée de signer un traité. Quand Pedron Niall est assassiné, et que Eamon Valda prend sa place, il ignore que désormais sa mère a beaucoup plus à craindre qu'avant. Cette page contient une erreur ou un lien manquant, et le souci a été remonté aux administrateurs. Elle sera corrigée par nos équipes au plus vite.


Retour en haut de page