Dame du Cairhien

Colavaere est une noble Cairhien ne de très haut rang, la plus importante de toutes les dames du royaume et la première ex-aequo avec Dobraine de tous les personnages influents du Cairhien. Pour symboliser sa position dans la hiérarchie, elle porte des vêtements ornés de stries obliques du col aux genoux (selon la coutume en Cairhien). D'âge mûr, elle est encore remarquablement belle avec ses cheveux noirs et gris, qu'elle coiffe le plus souvent d'une manière compliquée au-dessus de sa tête (ce qui a l'avantage de la faire paraître plus grande), et ses yeux grands noirs. Sa voix est musicale.

En quête de pouvoir

Après que l'ancien roi du Cairhien ait été assassiné par Thom, les luttes de pouvoir augmentent encore en intensité dans le royaume dévasté par la guerre civile, alors même que le Cairhien est déjà réputé pour sa pratique extrêmement intensive du Grand Jeu des Maisons. Colavaere, ayant pour but d'acquérir le titre de reine, tient dans ces luttes un rôle très important.

Quand le Cairhien est attaqué par les Shaidos, elle doit mettre provisoirement ses intérêts de côté lors du siège de la cité à cause des Tearens. Mais dès que Rand et ses Aiels libèrent la capitale, elle retrouve son rang et recommence à intriguer aux mieux de ses capacités. Elle essaie alors de lui envoyer des jeunes femmes séduisantes, de tous les types, dans l'espoir d'arriver à le manipuler. Quand Rand, agacé, les repousse et dit à Colavaere qu'il préfère les femmes plus mûres, dans le but de l'effrayer et de la pousser à cesser, celle-ci fait preuve de courage en acceptant de dîner avec Rand, se "sacrifiant" pour sa cause au grand dépit de Rand. Toutefois, avant ce dîner, Colavaere est interceptée par Aviendha qui lui inflige une rossée particulièrement sonore et efficace pour la dissuader de recommencer.

Min, rencontrant Colavaere pour la première fois, lui prédit qu'elle périra pendue. Cette prévision et d'autres, similaires, inquiètent Rand pour la stabilité du Cairhien.

Peu après, les Aes Sedai de Tar Valon, fidèles à Elaida, lui expliquent leur plan pour capturer Rand, qui réussit dans un premier temps. Colavaere s'empresse de rallier à elle bon nombre de maisons, et se proclame officiellement reine du Cairhien seulement quelques jours après avoir fait assassiner deux de ses principaux rivaux et intimidé violemment Berelaine, la Première de Mayene que Rand avait chargée du gouvernement du Cairhien. Elle proclame que Elayne Trakand - à qui Rand avait annoncé qu'il destinait le Trône du Soleil - est morte et qu'elle n'a pris le pouvoir que pour aider le Dragon Réincarné. Pour l'espionner, Faile devient l'une de ses suivantes (certaines d'entr'elles étant décédées soudainement dans des accidents).

Rand parvient pourtant à se libérer, et il revient à Cairhien. Avec l'aide de Faile et d'Annoura (une Aes Sedai) ainsi que des Traqueurs de voleurs de Berelaine, il démasque les complots et les assassinats et démet Colavaere de son trône. La sanction traditionnelle pour ces crimes serait la pendaison, mais Rand refuse, et pense triompher de la prophétie de Min en la démettant de tous ses titres et de toutes ses terres (chose jamais vue jusqu'à maintenant) et en l'exilant dans une ferme isolée près du Désert des Aiels où elle ne pourra plus lui nuire. Pour échapper à la honte qui l'accable, et après avoir repris conscience suite à son évanouissement, Colavaere décide de se suicider. Son corps est retrouvé suspendu au bout d'une corde au plafond de sa demeure. Rand, n'ayant pas voulu qu'elle meure, regrettera par la suite ce suicide et la comptera parmi les femmes décédées à cause de lui.

Un lien mort, une image manquante ? N'hésitez pas à cette page !


Retour en haut de page