Une Vierge de la Lance. Elle a la langue acérée comme les armes qu'elle manie avec habileté. Dure comme l'acier, elle est extrêmement capable en situation de crise. C'est elle qui dirige les Vierges de la Lance à Rhuidean et partout où s'établit le Toit des Vierges, ce qui est un poste très important. Quand Rand est proclamé le Car'a'Carn, elle s'instaure (avec les autres Vierges de la Lance) comme sa gardienne personnelle. Elle le suit partout et le protège avec une attention constante, prenant très au sérieux sa mission. Comme toutes les Vierges de la Lance, elle refuse de porter le bandeau des siswai'aman, montrant ainsi qu'elle ne se considère pas comme une "possession" du Dragon dont il peut disposer selon son bon vouloir, mais qu'elle le voit plutôt comme un jeune frère ou fils impétueux qui se met sans cesse en position de danger. Elle s'irrite même à plusieurs reprises que Rand ne prenne pas suffisamment soin de lui et qu'il risque sa vie dans les engagements.

Elle est mince et a les cheveux blancs et les yeux bleus.

Vierge de la Lance

Avant la bataille devant Cairhien, elle mobilise des centaines d'Aielles pour encercler la tente de Rand, l'empêcher de défier Couladin en duel (sa vie étant trop précieuse pour les Aiels pour être risquée ainsi). Pendant les combats, elles forment son escorte rapprochée et le surveillent dans sa tour. Suline est blessée à la tête quand la tour s'effondre, mais elle s'occupe avant tout de Rand, et l'escorte de nouveau quand il retourne faire usage du Pouvoir Unique contre les Shaidos. Quand éreinté il s'effondre à la fin de la journée, elle trahit une réelle inquiétude pour son cas. Garde du corps et servante

Retrouvant son rôle de garde du corps, elle suit Rand dans la cité avec une escorte triée sur le volet. Plus tard, elle obligera Rand à admettre que, comme n'importe quel soldat, les Vierges peuvent mourir au combat et qu'il ne doit pas les empêcher de se battre pour cette raison, que ce serait un déshonneur pour elles. En fait, pour le faire céder, elle le menace carrément de se suicider devant ses yeux à l'aide de ses lances. Heureusement il accepte, et son Toh est sauf.

Elle l'accompagne à Caemlyn lors de son attaque contre les Trollocs et même dans Shadar Logoth, lorsqu'il s'y rend pour fermer une porte des Voies, et elle reste son seul garde pendant que les autres se dispersent. Son courage ne faiblit pas, mais néanmoins, pour avoir le temps de procurer une escorte à Rand elle a dû donner directement un ordre impératif à des gai'shain en langage des signes aiel(ce qui est considéré comme un immense déshonneur car cela leur rappelle qu'ils doivent oublier leur identité pendant la période où ils sont gai'shain - ici, la connaissance du langage des signes qui est particulièrement développé chez les Vierges de la Lance). De retour à Caemlyn, elle se fait servante pour acquitter son Toh. Elle ne semble pas vouloir cesser sa punition jusqu'à ce que Rand soit capturé par les Aes Sedai de la Tour Blanche. Là, elle renfile le cadin'sor au grand galop pour aller le délivrer et reprend le commandement des Vierges de la Lance. Elle participe ainsi à la bataille des Puits de Dumaï contre les Shaidos et à la libération de Rand. Un lien mort, une image manquante ? N'hésitez pas à cette page !


Retour en haut de page