La Roue du Temps


LA ROUE DU TEMPS TOURNE, LES ÈRES SE SUCCÈDENT, LAISSANT DES SOUVENIRS QUI DEVIENNENT LÉGENDE. LA LÉGENDE SE FOND EN MYTHE, ET MEME LE MYTHE EST DEPUIS LONGTEMPS OUBLIE QUAND REPARAÎT L'ÈRE QUI LUI A DONNE NAISSANCE. Ainsi débute chaque tome de la saga, prenant place dans le Monde de de la Roue du Temps, un univers dans lequel presque tout est contrôlé par la Roue du Temps et par la Grand Trame. Un Dessin dans lequel la lumière et les ténèbres, le bien et le mal, le masculine et le féminin, et la vie à la mort s’équilibre à l’intérieur du tissage.

Qu’est-ce que la Roue du Temps? Imaginer un grand métier à tisser de la forme d’une roue à sept rayons tournant lentement, tissant ainsi l’univers. La Roue, mise en place par le Créateur lui-même, tournant sans cesse. La trame qu’elle tisse est construite à partir des fils des vies et événements, entrelacé dans la Grande Trame.

La Dentelle des Ages n’influe pas seulement sur le monde physique, mais aussi sur les autres monde se et univers. La Roue touche ce qui doit être, ce qui aurait du être et ce qui est. Elle touche aussi bien le Monde des Rêves que le Monde normal.

Dans ce monde, il n’y a ni commencement, ni fin. Chaque rayon représentant l’une des sept Ères, la Trame de chaque Ère changeant seulement son tissage et dessin à chaque passage. A chaque passage, les changements sont de plus en plus grands.

Personne ne sait le temps que prend la Roue pour effectuer une rotation complète, ni la durée de chaque Ère. Une seule chose est certaine : le Roue tourne et tout reviendra à nouveau. Mais le laps de temps écoulé sera si long qu’aucun humain n’en gardera mémoire. Ce principe est le fondement la philosophie et de l’histoire du monde connu. Ni la fin, ni de mort, n’est nécessairement définitif à l’intérieur de la Roue. La réincarnation est une partie apparentière du monde. Les prophéties sont craintes et respectées, puisqu’elles partent aussi bien de ce qui fut que ce qui sera. Les seules questions sans réponse dans quand et de quelle manière ces prophéties vont se dérouler.

Dans un tel monde, le changement est simplement une partie prédéterminée du mécanisme. Seulement quelques individus, appelé ta'veren, peuvent influencer le tissage autour d’eux. Ces ta'veren sont des fils-clefs autour desquels d’autres fils, ou quelques fois tous les autres fils, créés un changement. Ces fils-clefs produisent souvent de grandes variations dans la Trame des Ages. Ces grands changements sont appelés, en Ancienne Langue, ta’maral'ailen, ou "Toile du Destin." Même les ta'veren et la Toile du Destin tissée autour d’eux sont liés à la Roue et au Grand Dessin ; on pense que la Roue introduit des ta'veren à chaque fois que les fils commencent à s’égarer de Dessin. Les changements autour d’eux, bien que souvent drastiques et troublants pour ceux qui doivent vivre dans cet Ère, sont considérés comme partie intégrante des changements profonds de la Roue. Plus les changements à apporter au tissage sont importants, plus le nombre de ta'veren dans le monde sont grands. La Grande Roue est le cœur même de tout. Mais même la Roue et le tissage ont besoin d’énergie pour exister. Cet énergie provient de la Vraie Source, depuis laquelle le Pouvoir Unique peut être puisé. A la fois la Vraie source et le Pouvoir Unique sont créés à partir de 2 concepts à la fois complémentaires et conflictuelles : le saidin, la partie mâle, et la saidar, la partie féminine. Travaillant ensemble et pourtant l’un contre l’autre, ce sont le saidin et la saidar qui produisent force motrice qui fait tourner la Roue du Temps. La seule force en dehors de la Roue du Temps et du Tissage sont le Créateur, qui façonne la Roue et le Pouvoir Unique et le Ténébreux, qui fut emprisonné en dehors du tissage par le Créateur au moment de la création. Personne ne peut détruire la Roue ou changer la destiné du Grand Dessin. Même les ta’veren ne peuvent que la modifier. Il est dit que si il s’échappe de sa prison, le ténébreux deviendrait une créature ou une force terrifiante, aurait la capacité de refaire la Roue à sa propre, sombre, image. Ainsi chaque personne, et particulièrement ceux nés ta’veren, doivent en découdre pour s’assurer de l’équilibre de la continuation du Grand Tissage.

Définition

« Le Temps est une roue à sept rayons, chacun étant un Âge. Alors qu'elle tourne, les Âges vont et viennent, laissant des souvenirs qui deviennent des légendes, puis des mythes, et sont oubliés lorsqu'un Âge recommence. Mais, chaque fois, la Trame est légèrement différente, même si l'Âge est identique, et les changements sont de plus en plus importants avec chaque rotation. » (Glossaire de l'Oeil du Monde)

Grande Trame/Dessin

« la Roue du Temps tisse la Trame des Âges dans la Grande Trame, qui est en fait la totalité de la réalité et du monde existant -passé, présent, futur.» (Glossaire de l'Oeil du Monde)

Trame d'un âge

« La Roue du Temps tisse les fils que sont les vies humaines afin de dessiner la Trame d'un Âge. C'est en quelque sorte la réalité de référence pour chaque âge concerné. » (Glossaire de l'Oeil du Monde)
Un grand changement dans la Trame d'un Âge, causé par un Ta'veren, une personne autour de qui la Roue du Temps tisse tous les fils environnants, est nommé une Toile du Destin.

Cette page contient une erreur ou un lien manquant, et le souci a été remonté aux administrateurs. Elle sera corrigée par nos équipes au plus vite.

Retour en haut de page