- La mort est plus légère qu'une plume, le devoir plus lourd qu'une montagne. -


Tout au nord, la Dévastation attaque de manière incessante pour tenter d'envahir les Royaumes humains situés le long de la frontière. Les Engeances de l'Ombre ont été repoussées à la fin des Guerres Trolloques mais seule la bravoure et la détermination des guerriers des Marches les maintiennent dans la Dévastation.
Le Shienar, la Saldaea, l'Arafel et le Kandor sont des nations distinctes, chacune souveraine et indépendante, mais elles partagent une cause commune en tant que gardiens contre l'Ombre. Même quand les autres pays sont en paix, pour eux la bataille n'est jamais finie. La lutte pour protéger la frontière a entraîné de lourdes pertes, il y a un peu moins d'une génération, il y avait cinq nations et non quatre. Aujourd'hui des tours brisées et des lacs pollués sont tout ce qu'il reste de la Malkier.
Pour éviter le même destin, les autres pays des Marches ont érigé des tours de signal à un demi mile d'intervalle tout au long de la frontière. Ces grandes tours de pierre disposent d'une bonne visibilité. Elles ont équipé de larges miroirs pour envoyer des signaux le jour, et de grands braseros sont utilisés la nuit. Lorsqu'un danger apparaît, les tours propagent rapidement le message de la frontière jusqu'aux forteresses qui envoient alors leurs guerriers pour renvoyer les Engeances de l'Ombre dans la Dévastation. Les mêmes signaux sont utilisés pour avertir la population qu'il est préférable de rejoindre les forteresses.
Les sentinelles sont extrêmement vigilantes mais les Engeances de l'Ombre parviennent parfois à passer. Les Myrddraals sont particulièrement difficiles à repérer à cause de leur apparence humanoïde et de leur capacité à voyager d'ombre en ombre. C'est pour cette raison qu'une loi des Marches interdit à quiconque de se couvrir la tête ou de se masquer le visage à l'intérieur des villes. Un demi-homme ne peut se faire passer pour un humain qu'en cachant sa face. En plus de cela, chaque rue, chaque allée est éclairée au maximum durant la nuit pour éliminer les ombres autant que possible.
Le combat contre la Dévastation affecte tous les habitants des Marches. Ils ne sont pas tous des guerriers mais ils sont tous prêts à se battre.
Malgré ce destin qu'ils partagent, ou bien à cause de lui, les royaumes des Marches sont fiers de ce qui les différencient les uns des autres. Le combat est le même, le code d'honneur est le même, mais leurs coutumes et leurs tenues vestimentaires sont souvent très diverses.

Cette page contient une erreur ou un lien manquant, et le souci a été remonté aux administrateurs. Elle sera corrigée par nos équipes au plus vite.

Retour en haut de page