La Consolidation

La Consolidation est le nom donné à deux évènements historiques distincts, bien que connecté, du Randland et du Seanchan, ayant en jeu la conquête l’ancien royaume du Grand Roi Artur Paendrag Tanreall en 943-963 AL et plus tard par son fils Luthair Paendrag Mondwin en 992 AL. Afin de faciliter la compréhension de cet article, nous nous référons au terme Consolidation pour le premier évènement ; Le terme Conquête, utilisé par les Seanchan eux-mêmes, sera utilisé pour le deuxième.

En 939 AL, alors que le continent était toujours ravagé par la peste connu sous le nom de Fièvre Noire, un homme appelé Guaire Amalasan se proclama le Dragon Réincarné et conquit le tiers du continent en seulement 3 ans. Face à lui, une alliance entre plusieurs nations, orchestrée par les Aes Sedai, lui fit face sans grand succès, jusqu’à l’arrivée du Roi King Artur Paendrag Tanreall de Shandalle, déjà connu sous le nom d’Artur Aile de Faucon. Le faisant prisonnier, Tanreall et ses alliées Aes Sedai transportèrent Amalasan à Tar Valon afin d’y être jugé.

Cependant, Tanreall enfreignit les lois de la Tour Blanche par deux fois ; en emmenant son armée dans Tar Valon, et en établissant son campement à proche distance de la Tour elle-même. Nous en savons dire avec certitude si Aile de Faucon commandât ceci ou bien si les Aes Sedai l’accompagnant lui en donnèrent la permission. Il n’est pas négligeable d’ajouter qu’après avoir été reçues à la Tour et acclamées comme des héroïnes, ces sœurs ont immédiatement disparu de vue de tous et ont dû endurer de nombreuses sanctions, ordonnées par le Siège d’Amyrlin, Bonwhin Meraighdin.

Moins d’une semaine après que les armées d’Aile de faucon atteignirent la ville, elles furent attaquées par les partisans d’Amalasan cherchant à le libérer. Aile-de-Faucon conduisit son armée à l’intérieur même de Tar Valon et défendit les rues de la cité de ses assaillants jusqu’au pied de la Tour Blanche.

A la fin des combats, Aile-de-Faucon rentra en Shandalle et commença à démobiliser son armée. Son départ fut précipité : quelques sources prétendent qu’il refusa la convocation qui lui avait été adressée par l’Amyrlin afin de le remercier, d’autres disent qu’elle refusa de lui accorder audience. Dans tous les cas, les relations étaient tendues entre Artur et l’Amyrlin. Pendant ce temps, dans les royaumes laissaient sans leader suite à la défaite d’Amalasan, on entendait dire par beaucoup qu’Aile de Facon serait un excellent Chef, et même dans les royaumes éloignés du conflit, la réputation d’Artur se propagea à une vitesse folle. Bien que personne n’en ait la preuve, nous en déduisons que Bonwhin, déjà bien contrariait par le faite que les Aes Sedai doivent leur vie à un homme ayant défié les lois de la Tour et restant à ce jour impuni, devint folle de rage face à la notoriété grandissante d’Aile de Faucon et jura de le détruire. Incontestablement, il est très peu probable que ce qui se produisit par la suite n'aurait été possible sans au moins l’implication tacite du siège d’Amyrlin.

Le commencement de la Guerre

Juste avant les premiers flocons de neiges, en 943 AL, les royaumes de Caembarin, Tova, et Khodomar lancèrent de concert plusieurs attaques sur Shandalle. Avec une rapidité effrayante, l’armée d’Aile de Faucon, en piètre état et en infériorité numérique, réussi néanmoins à se défendre et sur la fin réussi même à s’emparer de la moitié occidantale de Tova, du nord de Khodomar et de la quasi-totalité de l’ouest de Caembarin en seulement quelques semaines. L’année suivante, Ileande envoya des troupes pour défendreTova alors qu’Aldeshar soutint Caembarin, et Talmour aida Khodomar. Aile de Faucon les domina une fois de plus, et commença à consolider son empire, agrandir ses armées avec les troupes des nations vaincues, dont la plupart étaient fière de combattre pour Aile de Faucon, réputé pour traiter ces soldats avec respect, et privilégiant le mérite au combat plutôt que rang de noblesse.

La fin de la guerre

La Guerre de la Consolidation pris fin après 19 années de combats. Aile de Facon aura passé le plus clair de son temps à se défendre, renforçant et fortifiant son Empire lors des accalmies. Ainsi, son expansion fut lente mais régulière et continue. Au début de l’année 963AL, il mena sa dernière bataille face au Roi Joal Ramedar d’Aldeshar, le forçant à se rendre et à lui concéder son royaume. Avec la défaite de Ramedar, la totalité des Terres de l’Ouest, depuis l’Océan Aryth jusqu’à l’Echine du Monde, de la Grande Dévastation jusqu’à la Mer des tempêtes, étaient sous son contrôle. A l’exception de Tar Valon. Bien qu’Aile de Faucon suspecta Bonwhin d’avoir rallié les nations contre lui, il ne pu jamais le prouver. Il préféra se montrer conciliant et en conséquence il accepta de recevoir des médiatrices Aes Sedai afin de le conseiller dans l'organisation de son nouvel empire. Cette page contient une erreur ou un lien manquant, et le souci a été remonté aux administrateurs. Elle sera corrigée par nos équipes au plus vite.


Retour en haut de page