La destruction de l'Avendoraldera a engendré une guerre défiant toute imagination. À la fin du printemps 976, des dizaines de milliers d'Aiels sont arrivés rapidement à travers le Mur du Dragon pour descendre sur le Cairhien. Pour les gens du Cairhien, il leur a semblé que la nation Aielle entière était tombée sur eux. Dans la réalité il s'agissait seulement de quatre clans, les Nakais, les Reyns, les Taardads et le Shaarads ; tous sous la direction de Janduin, un Montagne de Fer Taardad et chef du clan Taardad. Ils avaient entendu parler de l'acte de Laman et avaient voulu que le "Tueur-d'arbre" soit puni pour son crime, quoiqu'on ne l'ait su que plusieurs années plus tard. "L'invasion Aielle" balaya le Cairhien et le mettant à sac en à peine quelques mois après que les envahisseurs aient traversé le Mur du Dragon. Seule la bibliothèque a été épargnée. Du Cairhien, la Guerre Aielle, comme elle a été rapidement appelée, s'étendit vers le Tear, de la Rivière Erinin à l’Andor et finalement, trois ans après que les Aiels aient traversé le Mur du Dragon, jusqu'à Tar Valon même. À ce moment-là, presque chaque nation envoya des soldats contre les barbares, de peur que l'attaque n'atteigne finalement leurs pays respectifs. Seulement, il a été découvert beaucoup plus tard que les Aiels suivaient en réalité Laman le "Tueur-d'arbre". Pour le peuple et les dirigeants des Terres Humides, il a semblé que les Aiels étaient seulement intéressés par le pillage. Beaucoup de villes et villages ont en effet été pillés, quoique seulement un cinquième ait été pris, conformément à la loi Aielle. Bien sûr, ceux qui ont perdu des marchandises ou des personnes aimées savaient seulement qu'ils étaient les victimes de sauvages mortels ; ils n'ont pas considéré encore combien bien plus aurait pu être pris par d'autres conquérants.

La Bataille de Tar Valon, aussi appelé la Bataille des Murs Brillants, la Bataille des Nations, la Bataille des Neiges Rouges ou la Bataille de la Neige de Sang, a commencé sur le matin du jour avant Danshu l'Année de Grâce 978 de la Nouvelle Ère, quand les Aiels ont été amenés à affronter la coalition généralement appelée "la Grande Coalition," ou "la Grande Alliance" ; bien que quelques-uns l'aient appelé "le Tiers Compact," un terme pour lequel il n'y a aucune fondement en fait. Un lien mort, une image manquante ? N'hésitez pas à cette page !


Retour en haut de page