Contrairement aux capitales de la plupart des autres nations, la cité d’Illian ne dispose pas de mur d’enceinte. Au lieu de ça ses tours de pierres pales et ses palais s’élèvent hors de l’immense prairie marécageuse qui couvre le bord sud du pays. A une certaine distance on pourrait croire que la cité n’est faite que de ces tours et ces palais, la plupart portant la marque reconnaissable de l’architecture Ogière, et qui font paraître plus petits les autres bâtiments de la ville.
Des canaux s’entrecroisent sur toute la largeur de la cité, passant sous des ponts de toutes les formes et tailles, certains même construit par les Ogiers. Les chariots, les carrosses laqués avec les emblèmes des différentes Maisons, et les chaises à porteurs utilisent les nombreuses rues tandis que les bateaux de transport de passager et les bateaux de marchandises utilisent les canaux.

Aussi vaste que Cairhien ou Caemlyn, Illian est un port maritime majeur, un centre de fabrication pour les couvertures, les textiles, et le plus grand centre connu pour la production des articles de cuir. De vastes tanneries couvrent un certain nombre de petites îles situées dans les marais, produisant un cuir plus fin en jour que la plupart des tanneries de village, utilisent ensuite, ajoutant ainsi leur propre odeur distinctive à celles déjà piquantes des marais.

Le port abrite une importante flotte de pêche qui fournit assez de fruits de mer pour les besoins de la ville et les exportations vers les nations voisines.
Les petits bateaux des pêcheurs, les cargos plus grands, et les rakers du Peuple de la Mer emplissent la baie. Les grands chantiers de construction produisent un part importante des bateaux à quai dans le port bien que leur meilleur vaisseaux ne puissent égaler ceux de l’Atha'an Miere.
Le district du port est particulièrement large, on le surnomme le "quartier odorant" à cause de la puanteur du chanvre, de la poix et da la boue aigre. C’est un endroit à part dans la ville, relié à elle grâce au pont fleuri. Tant que ses habitants ne font rien pour contrarier les nobles, ils sont livrés à eux même, même les magistrats s’intéressent peu aux évènements qui surviennent dans le "quartier odorant".

Magasins, Tavernes, Manoirs:

Résidents:

Un lien mort, une image manquante ? N'hésitez pas à cette page !

Retour en haut de page