Une couronne d'épées (Tome 7)

A Tar Valon, dans la Tour Blanche

Elaida, pétrie d’ambition et assoiffée de pouvoir, se fait construire un nouveau palais à la Tour Blanche. Elle a bien demandé aux Ogiers de s’en occuper, mais ceux-ci ont refusé. Furieuse contre les Aes Sedai rebelles qui remettent en cause son autorité, elle veut que Sheriam et les autres leaders de la rébellion soient désactivées. La Tour Noire n’échappe pas non plus à ses plans, et elle envoie Toveine Gazal, de l’Ajah Rouge, avec cinquante Aes Sedai et deux cents gardes pour en prendre le contrôle.

Alviarin Freidhen est la chef de l’Ajah Noire et elle est sous la constante surveillance de Mesaana, une Réprouvée infiltrée à la Tour Blanche. Sous son impulsion, les tensions montent entre les Ajahs et la méfiance règne. Seaine Herimon, députée des Blanches, et Pevara Tazanovni, députée des Rouges, commencent en secret des actions pour démasquer les sœurs de l’Ajah Noire infiltrées dans la Tour.

L’autorité du Dragon

A Dumai’s Well, après la bataille, Aiels, Sagettes, Aes Sedai, Asha’man, cairhienins, mayenais, et deux cents prisonniers du Shaido campent en attendant les ordres: la situation est tendue et au bord de l’explosion. Rand ne veut pas oublier le nom des femmes qui sont mortes par sa faute, et il récite sinistrement la liste dans sa tête, dans laquelle Lews Therin a ajouté le nom d’Ilyena. Après Dumai’s Well et la participation des Vierges de la Lance au combat, sa liste s’est considérablement allongée. Si Elaida le laisse tranquille, il ne cherchera pas à se venger. Il donne les Aes Sedai prisonnières aux Sagettes et il renvoie les Asha’man avec Taim à la Tour Noire. Il garde avec lui quatre Soldats dont Jahar Narishma et Fager Neald, quatre Dediés – Jur Grady, Damer Flinn, Eben Hopwil et Fedwin Morr- ainsi que l’Asha’man Corlan Dashiva (que Perrin, avec son odorat exacerbé, sent à la limite de la folie). Ensuite, grâce à un Portail, Rand et sa compagnie arrivent aux abords de Cairhien où Colavaere s’est proclamée reine pendant son absence, ce qui rend Rand furieux car il entend garder le trône pour Elayne.

Avec Perrin, Min, Loial et quelques autres, Rand arrive dans le Grand Hall pour une audience avec Colavaere. A la grande stupeur de Perrin, Faile se tient aux cotés de la reine. Rand retire la couronne de la tête de Colavaere avec violence, et les évènements se précipitent : Colavaere est condamnée à être exécutée pour meurtre et trahison, mais Rand ne voulant pas ajouter un nom à sa longue liste de femmes tuées par sa faute, il la condamne à l’exil et la destitue de ses titres, ce qui pour Colavaere, est pire que l’exécution.

Chez les Aes Sedai rebelles

Egwene est maintenant le siège d’Amyrlin des Aes Sedai de Salidar depuis presque un mois et demi, et est en marche pour assiéger Tar Valon. Son armée, commandée par Gareth Bryne, est forte de trente mille hommes, et il devient difficile de leur assurer paie et nourriture. Dans leur traversée de l’Altara, ils n’ont vu que meurtres et anarchie, et les nouvelles de Tarabon et d’Arad Doman ne sont pas meilleures. Romanda et Lelaine prennent de plus en plus d’importance dans le groupe, et beaucoup d’Aes Sedai les suivent au détriment de Sheriam, mais les trois députées continuent à se disputer le contrôle d’Egwene. A cela s’ajoute un climat de suspicion envers l’Ajah Noire. Sheriam dit à Egwene qu’elle a envoyé une dizaine d’Aes Sedai à Tar Valon (Elaida exige le retour des sœurs à la Tour Blanche) pour agir comme taupes, et répandre la rumeur que l’Ajah Rouge a fait de Logain un faux dragon. Soudain, Egwene sent une douleur par l’adam qu’elle porte au poignet, et qui la relie à Moghedien : celle-ci vient de s’échapper, avec l’aide secrète d’Aran’gar, réincarnation de Balthamel, un Réprouvé.

Lan est maintenant le Lige de Myrelle. Avant de mourir, Moiraine a passé le Lien à Myrelle, car celle-ci est la seule Aes Sedai à avoir réussi à maintenir en vie deux Liges après la mort de leur Aes Sedai, et ceci depuis des siècles. Myrelle entend passer le lien à Nynaeve lorsqu’elle sera prête, et c’est dans ce but qu’elle la pressait pour enfin dépasser le blocage qui l’empêche de canaliser à volonté. Par l’intermédiaire d’un Portail, Egwene envoie Lan à Ebou Dar pour veiller sur Nynaeve.

A Ebou Dar, à la recherche de la Coupe des Vents

A Ebou Dar, Aviendha, Nynaeve, Elayne et son Lige, Birgitte, partent à la rencontre du Peuple de la Mer sur un de leurs bateaux. Elles sont à la recherche de la Coupe des Vents, un ter’angreal qui pourrait leur permettre d’enrayer la vague de chaleur envoyée par le Ténébreux et de rétablir le climat naturel. Elles souhaitent que des Pourvoyeuses de Vent fassent partie du cercle au moment de l’utiliser, car elles ont une très grande connaissance des vents. Par tradition, les gens du Peuple de la Mer sont de redoutables négociateurs, et Nynaeve et Elayne quittent le bateau dépitées du mauvais marché qu’elles ont conclu.

Egalement à Ebou Dar, Mat loge à l’auberge de la Femme Errante, avec Olver, Thom et Juilin. Il a promis à Rand de ramener Elayne à Caemlyn avec Egwene et Nynaeve, puis s’étant rendu à Salidar, il a promis à Egwene, devenue Siège d’Amyrlin des rebelles, de protéger Nynaeve et Elayne et de les accompagner à Ebou Dar, mais il compte bien pouvoir ramener les filles à Rand saines et sauves. Depuis son passage à Rhuidan, Mat a la tête remplies de plus de mille ans de souvenirs militaires, mais il ne se souvient de rien entre son départ des Deux Rivières et son arrivée à Caemlyn. Malgré cela, lors de ses pérégrinations dans les rues d’Ebou Dar à la recherche de quelques parties de dés, Mat reconnait deux personnes comme étant des Amis du Ténébreux qui ont déjà cherché à le tuer. L’un d’entre eux est Jaichim Carridin, à qui Pedron Niall a commandé de semer le trouble en Altara et Murandy, afin que les Blanc-Manteaux puissent venir y rétablir la paix et se présenter en sauveurs. Il a également reçu l’ordre de capturer Elayne. Mais Carridin est aussi sous l’emprise de Sammael, qui lui a ordonné de rechercher une cache d’angreals située à proximité d’Ebou Dar. Au palais, Mat prévient Tylin, Elayne et Nynaeve que Carridin est un Ami du Ténébreux.

Teslyn et Joline ont reçu l’ordre d’Elaida de capturer Elayne et Nynaeve en utilisant de la Forkroot. Mais elles aimeraient beaucoup aussi renvoyer Mat à Tar Valon car il est Ta’veren. Elles sont loyales à la Tour Blanche, mais commencent à prendre leurs distances avec Elaida.

C’est la nuit de Swovan, qui marque le début de festivités. A l’auberge de la Femme Errante, Mat trouve Birgitte qui est venu le chercher : Aviendha, Nynaeve et Elayne pensent que le fait qu’il soit Ta’veren peut les aider à trouver la Coupe des Vents, mais ils ne sont pas en très bons termes. Mat a une discussion bien arrosée avec Birgitte, qu’il reconnait soudainement, grâce à ses souvenirs millénaires : il l’a croisée bien des fois, en des personnes différentes, mais c’est bien elle : Birgitte Arc d’Argent, héro du Cor de Valère. En échangeant leurs souvenirs communs, Mat lui divulgue également son secret, et ils se promettent mutuellement de garder le secret de l’autre.

A Ebou Dar, un cercle secret et une reine amoureuse

Par le biais de Setalle Anan, la tenancière de l’auberge de la Femme Errante, Nynaeve et Elayne découvrent l’existence d’un cercle secret de canalisatrices, le Kin, et rencontrent Reanne Corly, la doyenne de ce cercle. C’est une société qui accepte les femmes ayant fui la Tour Blanche et celles qui ont échoué aux tests et qui compte près de 1800 canalisatrices, soit deux fois plus qu’il n’y a d’Aes Sedai! Le Kin est dirigé par un conseil de treize doyennes et Reanne, avec ses 411 ans, en est la chef. Elle accepte de mener Elayne et Nynaeve à la Coupe des Vents.

Pendant ce temps, à la demande de Nynaeve et d’Elayne, Mat emménage au palais pour pouvoir assurer leur protection. Il prend Olver dans sa chambre, dans un vain effort pour prévenir les avances de Tylin qui se font de plus en plus pressantes. Dans le même temps, il met en place une surveillance constante de Carridin, et à la demande des filles, il surveille également la maison du Kin. Le jour du festival des Oiseaux, une servante emmène Olver en ville, et Tylin, à force de harcèlement, arrive à ses fins et met Mat dans son lit. Par la suite, elle le fait installer dans ses appartements.

A Cairhien, une nouvelle venue et la déclaration d’un amour

Rand est à Cairhien avec les chefs de clan Aiels, qu’il doit persuader de ne pas être un pion aux mains des Aes Sedai, et discute avec eux du sort à donner au Shaido. Cadsuane Melaidhrin fait alors son apparition : Cadsuane de l’Ajah verte est une des plus vieilles Aes Sedai, mais aussi une des plus fortes, elle a vécu la plupart du temps à l’écart de la Tour Blanche, mais elle a aidé à capturer Logain et Taim ; elle est une légende pour les autres sœurs ! Et elle entend bien contrôler Rand… D’après les visions de Min, Rand aura besoin d’elle. Cadsuane lui demande s’il entend déjà des voix, car celles-ci sont les premiers signes de la folie qui gagne les hommes qui canalisent. Rand ne répond rien, mais il s’inquiète : la voix qu’il entend dans sa tête est-elle le fruit de la folie qui le gagne à mesure qu’il utilise la Pouvoir Unique souillé par le Ténébreux, ou bien est-ce réellement la réincarnation de Lews Therin, le premier Dragon ?

Min a eu une vision de Colavaere pendue, et elle se rend à sa résidence d’exil cet après-midi-là, pour essayer de changer le cours des choses. Lorsqu’elle rentre dans sa chambre, elle voit Colavaere pendue à un des montants de son lit. Secouée et abattue, elle part retrouver Rand. Celui-ci est d’une humeur massacrante, il laisse de plus en plus prise à sa colère et a ravagé sa chambre. Il vient d’apprendre le meurtre d’Herid Fel, qui dirigeait son université et en informe Min. Celle-ci, déjà secouée par la mort de Colavaere fond en larmes, cherche le réconfort de Rand et lui demande de l’embrasser. Ils font l’amour.

Rand envoie Perrin dans le Ghealdan pour ramener le Prophète Masema et ses suiveurs afin de l’empêcher de nuire encore plus aux populations locales, et donner l’assurance à la reine Alliandre que Perrin n’est pas là pour l’envahir. Perrin s’y rend par un Portail et emmène à sa suite toute une armée : Faile, Gaul, Bain, Chiad, des Vierges de la Lance, des hommes des Deux Rivières commandés par Dannil, une vingtaine de cairhienins et teariens, Jur Grady et Fager Neald, des Sagettes, deux Aes Sedai (Seonid Traihan et Masuri Sokawa), Berelain et neuf cents de ses gardes Ailés.

Morgase s’échappe

A la Forteresse de la lumière, où Morgase est hébergée, Pedron Niall est tué par l’un de ses agents au cours d’une dispute et Eamon Valda prend le commandement des Enfants de la Lumière. Valda part au nord avec plusieurs milliers de blanc-manteaux pour combattre le Prophète. Le lendemain du départ de Valda, les Seanchans, menés par la Haute Dame Suroth, attaquent la Forteresse de la Lumière et font Morgase prisonnière. Celle-ci apprend que les Seanchans règnent maintenant sur le Tarabon, et qu’ils sont sur le point de soumettre l’Amadicia. Morgase s’échappe de la forteresse avec l’aide de Sebban Balwer, et se dirigent vers l’Est.

La vengeance de Moghedien

Après son évasion, Moghedien a été emmenée à Shayol Ghul pour être punie de s’être faite capturée, et d’avoir enseigné des tissages oubliés à ses ennemies. Moridin, un Réprouvé, contrôle son piège à esprit. Il a dans les yeux le saa, des taches noires qui indiquent l’utilisation du Vrai Pouvoir, qu’il tire directement du Ténébreux. Moridin annonce à Moghedien qu’elle garde son statut de Réprouvée en récompense d’un passé plus glorieux, et il l’envoie en mission à Ebou Dar.

En se rendant à Ebou Dar, Moghedien aperçoit Nynaeve montant sur un bateau. Aveuglée par le désir de vengeance, elle lance le Malefeu sur cette dernière, mais la rate de peu, et coupe le bateau en deux. Nynaeve se retrouve soudain sous l’eau, enfermée dans une cabine dont la porte est coincée par le fond de la rivière. Elle essaie de se mettre en colère pour pouvoir canaliser et se sauver, mais sans succès : le désespoir est trop grand. Elle va mourir là, seule, au fond de l’eau. Elle abandonne la lutte et se laisse partir… Le Saidar la submerge ! Nynaeve n’a plus de blocage, elle canalise, la cabine vole en éclat et elle s’en échappe en nageant, à court d’air. Quelqu’un l’attrape, la ramène à la surface, et lui vide l’eau des poumons : c’est Lan qui est venu la sauver. Il lui dit que Myrelle détient désormais son lien de Lige et qu’il mourra bientôt. Nynaeve est furieuse contre Myrelle et promet à Lan qu’un jour elle reprendra son lien. Ils s’aiment et sont mariés par la Maîtresse du Navire.

Les Ténèbres touchent le Dragon Réincarné

Une prophétie du Peuple de la Mer prédit qu’ils doivent prêter allégeance au Coramoor et ceux présents à Cairhien attendent la visite de Rand. Sur le White Spray, Rand rencontre Harine din Togara Deux Vents, Maîtresse des Vagues, et celle-ci, prise dans l’effet Ta’veren de Rand et à sa grande surprise, promet de le servir.

Rand se rend discrètement avec Min au camp de Lady Caraline, chef de la rébellion contre Rand et aspirante au Trône du Soleil, où il est rapidement démasqué. Il y rencontre le Haut Seigneur Darlin Sisnera, qui veut épouser Caraline, et qui doit devenir roi d’après une vision de Min. Cadsuane et d’autres Aes Sedai sont présentes. Dans la tente de commandement, Rand aperçoit Padan Fain, infiltré sous le nom de Mordeth, qui a contaminé Toram Riatin avec sa haine de Rand. Toram propose à Rand un entraînement à l’épée, et celui-ci accepte. Au moment où ils commencent le combat, un brouillard monte soudainement : c’est une bulle des Ténèbres qui s’attaque aux personnes et les démembrent. Padan Fain profite de la confusion pour attaquer Rand et le blesse au flan avec le poignard au rubis, exactement à l’endroit où Ishamael avait blessé Rand. Les deux blessures sont infectées par le Mal, bien que d’une sorte différente chacune, et les Aes Sedai n’arrivent pas à Guérir Rand de ces blessures. Cadsuane, Caraline et Darlin aident Rand et Min à revenir à l’abri à Cairhien. Damer Flinn, un vieillard maintenant Dédié, qui est venu à la Tour Noire pour apprendre à Soigner, et qui montre un certain talent, est appelé au chevet de Rand pour essayer de le Guérir. Il n’y parvient pas, mais arrive cependant à limiter les effets nuisibles des blessures en les « scellant » et en espérant que leurs effets s’annulent l’un l’autre pendant quelque temps.

A Ebou Dar, la Coupe des Vents est trouvée

Reanne emmène Nynaeve et Elayne dans le Rahad afin de trouver la Coupe des Vents. Elles sont accompagnées de Lan, Mat et de quelques membres de la bande de la Main Rouge. Au moment où ils arrivent à la cache de ter’angreal, le gholam et des amis du Ténébreux les attaquent. Le gholam est après Mat, mais celui-ci arrive à le faire reculer grâce à son médaillon à tête de renard, qui brûle le gholam là où il le touche. Le gholam et les amis du Ténébreux s’enfuient, en emportant une partie des angreals. Elayne trouve la Coupe des Vents, et ils repartent pour Ebou Dar avec elle et quelques autres objets. Mais à Ebou Dar, alors que tous se préparent à partir pour un endroit sûr où utiliser la Coupe des Vents, les Seanchans attaquent la ville.

Une couronne d’épées

A cause de sa blessure, Rand est resté endormi pendant deux jours, dans un sommeil peuplé de cauchemars. Quand il se réveille, Jonan Adley, un soldat Asha’man, est là pour lui rapporter que l’armée que Rand a préparée pour attaquer Illian, le repère de Sammael, est arrivée à destination. Ils ont lancé l’attaque, mais la riposte de Sammael les met à mal. Il n’y a plus de temps à perdre, et Rand Voyage à Illian, en emmenant une armée supplémentaire en renfort, commandée par Bashere, dont une partie se fait appeler la Légion du Dragon. Sur place, ils font fuir tous les habitants pour les protéger des combats, mais Sammael n’est plus là. Rand l’attend dans une ville vide, guettant le moindre signe de canalisation. Au coucher du soleil, Sammael apparaît et met Rand au défi de le suivre. Rand se retrouve alors à Shadar Logoth, et leur combat commence dans les rues de la ville souillée par le Mal. Au moment où Rand perd l’avantage, un mystérieux canalisateur vient l’aider, qui connait bien Sammael. « Beaucoup de plans devront être refaits si tu te fais tuer aujourd’hui », lui dit-il. Soudain, Mashadar, le brouillard mortel de Shadar Logoth, tombe sur eux, les deux hommes canalisent le Malefeu contre le brouillard, et leurs rayons se croisent, leur envoyant une onde de choc. Rand se relance à la poursuite de Sammael, et lorsqu’il le retrouve, à l’entrée d’un Passage, Mashadar tombe sur Sammael et l’entoure de son enveloppe mortelle… Il n’y a plus aucune trace de lui, et Rand finit par retourner à Illian. Là, à sa grande surprise, les habitants le célèbre en le faisant roi d’Illian : ils lui sont reconnaissants pour le grain que Rand a fait venir depuis Tear pendant des mois. Seul cet apport a permis d’éviter une famine. Rand reçoit alors la couronne d’Illian : une couronne de lauriers parsemée de pointes d’épées. Cette page contient une erreur ou un lien manquant, et le souci a été remonté aux administrateurs. Elle sera corrigée par nos équipes au plus vite.


Retour en haut de page