Légende vivante

Cadsuane est née aux alentours de l'an 700 de la Nouvelle Ère, ce qui fait d'elle la plus vieille de toutes les Aes Sedai encore en vie. Au début de sa vie, elle découvre son potentiel de canaliser qui est considérable, et elle devient membre de l'Ajah Verte. Elle rencontre un jeune sauvage du nom de Norla dans les Collines Noires, qui lui donne une sévère leçon d'humilité, mais qui lui fixe entre autres pour objectif de posséder des précieux Ter'angreals. Par la suite, Cadsuane les fixera dans sa chevelure et ils lui seront d'une grande utilité.

Sa force de caractère, et sa puissance inégalée depuis mille ans dans le Pouvoir Unique font qu'on lui propose à deux reprises un poste de Députée dans l'Assemblée de la Tour. Elle refuse les deux fois ce poste prestigieux, et elle va même jusqu'à disparaître de la Tour Blanche pendant dix ans lorsqu'on suggère son nom pour la prochaine Amyrlin de Tar Valon.

Pendant sa très longue existence, elle collectionne les Liges, au point que l'on dise qu'elle en a eu plus que de paires de chaussures, mais elle estime que le marché passé entre les Liges et les Aes Sedai n'est pas réellement équitable. Elle devient rapidement une légende, tant par son caractère indépendant et décidé que par ses actions d'éclats qui la font briller. Elle fait notamment ployer plusieurs rois et reines et traque et capture à elle seule plus d'hommes sachant canaliser que quatre Aes Sedai de l'Ajah Rouge réunies. Elle prend sa retraite vingt-cinq ans avant la Guerre des Aiels pour aller cultiver des roses dans le Ghealdan. Les évènements la poussent à revenir pendant la guerre, avec de nouveaux liges et à se battre. Elle fait aussi la connaissance de Moiraine Damodred alors une toute jeune Aes Sedai.

Son seul véritable échec à ce jour reste de n'avoir pas réussi à débusquer l'Ajah Noire. Cependant, ces connaissances sont très étendues sur d'autres domaines d'importance, comme par exemple sur les Sa'angreal et plus particulièrement Callandor. En effet, après une étude attentive des informations disponibles dans les archives de Tar Valon, elle découvre que l'épée-qui-n'est-pas-une-épée a une faille d'importance : elle ne dispose pas d'un « tampon » contre la souillure du Pouvoir Unique, et par conséquent, elle amplifie son attrait maléfique dans les mêmes proportions que la puissance de son utilisateur.

Cadsuane sort une fois pour toutes de sa retraite pour l'occuper des deux faux Dragons Logain et Mazrim Taim. Quand elle découvre l'existence de Rand elle décide immédiatement d'intervenir.

Conseillère

Cadsuane fait connaissance avec Rand à Cairhien peu après la bataille des Puits de Dumaï. L'animosité justifiée de Rand envers les Aes Sedai l'a poussé à emprisonner celles qui l'avaient torturé, et à faire prêter serment d'allégeance à celles qui prétendaient vouloir l'aider. Alors que la colère et la méfiance de Rand grandissent sans cesse, Cadsuane est furieuse d'apprendre les actions d'Elaida et de Alanna Sedai (emprisonnement et Liage forcé, assimilable à un viol psychique) et qui lui compliquent considérablement la tâche.

Elle entreprend aussitôt de calmer l'ego de Rand et de le provoquer pour pouvoir l'étudier. Rand résiste et fait preuve d'une obstination et d'une dureté de pierre, et il est intimidé par ses manières autant que par l'attitude respectueuse des autres Aes Sedai à l'égard de Cadsuane. Cadsuane se procure alors des informations sur lui en interrogeant tout un chacun, avec une habileté suffisante pour arracher bien des secrets même à ses propres soeurs qui ne savent si elles doivent l'aider ou protéger Rand d'elle. Plus tard, elle se rend chez les rebelles opposés à Rand tandis que ce dernier s'est infiltré dans le camp. Ils se reconnaissent, mais ne font qu'échanger quelques piques orales. L'irruption de bulle de mal les met tous en danger, et Rand canalise le Malfeu pour sauver la vie d'une femme en danger. Cadsuane le gifle violemment en lui interdisant de recommencer. Avant que Rand ait pu se remettre de sa surprise, Padan Fain le poignarde avec la dague de Shadar Logoth, et Rand n'a la vie sauve que grâce à l'intervention successive de Cadsuane, de trois autres Aes Sedai et d'un Asha'man. La blessure ne peut toutefois être guérie et elle le tue lentement.

Rand part alors en Illian, laissant Cadsuane derrière lui. Cette dernière apprend de la bouche de Min le traitement qu'il a subi, et promet de ne pas le faire souffrir plus que nécessaire dans sa compassion. Avec la Sagette Sorilea, elle prête le Serment de l'Eau d'apprendre à Rand à ne plus être dur, méfiant et insensible extérieurement mais capable de se faire briser (en effet, Rand est à bout physiquement et mentalement de tout ce qui repose sur lui), mais fort et capable de larmes. Rand, revenu au Cairhien lui demandera d'être sa conseillère, ce qu'elle acceptera finalement à certaines conditions. Par la suite, elle lui sera d'une grande utilité, et le protégera par exemple des Réprouvés lorsqu'il purifiera le Saidin.

Cette page contient une erreur ou un lien manquant, et le souci a été remonté aux administrateurs. Elle sera corrigée par nos équipes au plus vite.


Retour en haut de page