Uno est le guerrier du Shienar typique. Bien qu'ayant passé l'âge mur, c'est un guerrier endurci et capable. Il est équipé d'une épée à deux mains qu'il accroche dans son dos et qu'il ne quitte pratiquement jamais. Il a livré des batailles contre des Trollocs depuis des dizaines d'années, et il a perdu un œil dans les combats, ce qui ne l'empêche pas d'être extrêmement redoutable. Il masque son œil invalide avec un cache en cuir sur lequel il a peint un œil rouge, ce qui déstabilise beaucoup ceux qui le regardent de face. Son visage est sévère, forgé par le froids et les combats. Il a le crâne rasé à l'exception d'une queue de cheval de guerrier. Uno est un homme qui est sorti du rang à la force des poignets, uniquement par ses compétences militaires, ses talents pour mener et organiser ses hommes et sa volonté farouche. Au départ c'est l'un des soldats de la cavalerie lourde du Shienar, mais il a passé tant de temps en selle qu'il se déplace avec les jambes légèrement arquées lorsqu'il se meut à pieds.

Une de ses caractéristiques les plus apparentes est son langage salé. En effet, chacune de ses phrases comporte des épithètes variés qu'il a appris après avoir fréquenté des soldats pendant des années. Il ne s'embarrasse pas de ronds de jambe, et traite tout le monde comme de simples bleu. Sauf évidemment le seigneur Agelmar et les quelques rares autres personnes qu'il respecte assez pour cela.

Comme tous les Shinariens, il est prêt à se battre jusqu'au bout pour protéger une femme en détresse, et donner sa vie si nécessaire. Il fait partie de la petite troupe menée par Ingtar à la recherche du Cor de Valère. Malgré son caractère à couper au couteau, il fait preuve d'une juste impartialité entre les hommes de la troupe, et il se demande si Rand est digne de l'épée marquée du héron qu'il porte. Leur poursuite les mène jusqu'à la pointe de Toman, et Uno fait partie des éclaireurs envoyés pour reconnaître le terrain. Finalement, il s'infiltrer avec les autres à Falme et affronte à l'épée les gardes Seanchans postés pour protéger le Cor. Quand les héros du passé surviennent à l'appel du Cor pour combattre les milliers de Seanchans, Uno et les autres guerriers du Shienar s'en vont à la bataille avec courage sans aucune hésitation.

Rand fait alors usage du pouvoir, et Moiraine Damodred ne peut leur cacher qu'il est le Dragon Réincarné. Venant d'une région où le seul but dans la vie des hommes est de combattre les armées de l'Ombre, Uno et ses hommes prêtent serment de fidélité à Rand.

Durant tout l'hiver, les guerriers du Shienar établissent un campement et restent aux côtés du Dragon. Ils sont impatients de l'aider à combattre dans la mesure de leur moyens, et lui obéissent sans rechigner.

Mais leur campement est découvert, et en pleine nuit des Trollocs et des Myrddraals lancent une attaque surprise contre eux. Malgré leur infériorité numérique, Uno et ses soldats ne se laissent pas abattre. Ayant dormi (comme tout bon Shienarien) avec l'épée à portée de main, ils se battent aux maximum de leurs possibilités et parviennent à les repousser avec l'aide des loups venus à l'aide de Perrin. Tous les guerriers du Shienar sont assez gravement blessés dans les combats, et à part Uno, aucun n'est capable de voyager. Moiraine envoie Uno mener les guerriers dans le Ghealdan à la rencontre d'un de ses Yeux-et-Oreille. Ils y vont, même s'ils répugnent à être laissés en arrière, mais la personne qu'ils devaient rencontrer n'est pas là. Ils sont donc forcés d'attendre.

Masema commence à acquérir de l'importance en proclamant la venue du Dragon. Bien qu'ils le soutiennent sans failles, Uno et les autres sont loin de le vénérer autant que lui. Néanmoins, sans argent ils sont obligés de rester à ses côtés et de garder pour eux leur pensées. Alors que des émeutes éclatent un peu partout, Nynaeve découvre Uno dans la foule et prend contact avec lui. En fait, elle le recrute pratiquement pour les aider à trouver un bateau afin de pouvoir quitter les lieux rapidement et poursuivre leur voyage. Uno accepte sans hésiter, se rappelant que Nynaeve est une amie du Dragon (et une femme) et se fait un devoir de protéger les jeunes femmes (au grand dépit de Nynaeve). En contrepartie il promet de ne pas prononcer plus d'un juron toutes les deux phrases. Il arrive (non sans mal) à tenir sa promesse pendant un certain temps, mais parfois des qualificatifs injurieux lui échappent malgré lui.

Quand Galad les suit dans l'intention de retrouver Elayne qu'il sait être avec Nynaeve, il tire son épée, prêt à se battre pour protéger Nynaeve. Finalement, les choses s'arrangent et Galad les aide à se procurer un bateau. Mais pour l'atteindre, ils sont obligés de se battre avec une foule hargneuse déterminée à les tuer. Uno, les hommes du Shienar et Galad leur font un rempart de leur corps, et ils parviennent à atteindre le bateau. Uno se charge alors de convaincre le capitaine de les embarquer avec un regard menaçant qui atteint son objectif.

Uno, blessé pendant la bagarre est soigné par Nynaeve à bord du bateau. Nynaeve en retire un nouveau respect tout neuf de sa part, et il l'escorte jusqu'à Salidar. Là, pendant un moment il cherche un moyen de l'aider à s'enfuir comme elle semblait le souhaiter, mais finalement quand Egwene est promu Amyrlin, il se charge de l'entraînement de la cavalerie de l'armée de Gareth Bryne. Uno est ensuite chargé de mener un millier de cavaliers lourdement armés pour les Aes Sedai. Ses talents de stratège et de combattants ne seront pas dédaignés par la suite. Cette page contient une erreur ou un lien manquant, et le souci a été remonté aux administrateurs. Elle sera corrigée par nos équipes au plus vite.


Retour en haut de page